Au Coeur de la Colonie

Adaptation forum d'un univers mediéval fantastique utilisant les règles AD&D1


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[L'Héritage - 1136 2nd mois] L'Oncle Elwing

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

Maître des Donjons

avatar
Meneur de jeu
Meneur de jeu
Accès : Ernkaldrim, Xiris, Lagadek, Vashj, Qharin
Fréquence : min 1/semaine ; fin mars
Mode : RP (pour le moment, on passe en gameplay dès que vous entrez dans le donjon)

Avec le parchemin que vous recevrez via MP vous recevez également ces cartes :

La Forêt du Chien en 1123 :



La Forêt du Chien en 1136, aujourd'hui, ce qui en est connu des Vardooziens (Empire):

Voir le profil de l'utilisateur

qharin, la magicienne

avatar
Porteur de torche
Flashback, alors que j'étudiais à la bibliothèque de l'arcanum de la ville de Cös, un jeune moine du nom de Ernkaldrim me dérangea dans mes lectures et m'expliqua le but de sa venue. D'un commun accord nous avons décidé de faire route ensemble et de nous entraider dans nos quêtes.
Ernkaldrim fit préparer des chevaux et des vivres pendant que je terminais l'écriture de parchemins magiques. Désireux de garder ce jeune moine auprès de moi, je lui remis un parchemin de protection et lui expliqua la démarche afin de l'utiliser.
Lors de notre expédition, j'ai enchanté l'extrémité de deux morceaux de bois d'un sortilège de lumière éternelle et les ai recouverts d'un morceau de toile cirée empêchant la lumière de s'échapper. Ces torches éternelles nous seront très utiles dans la forêt. Si nous voulons éviter tout risque d'embrasement et de brûlures, nous devons essayer de nous passer du feu. Fin du Flashback

En arrivant dans la région du bosquet sacré (cercle sacré), nous nous rendîmes à la taverne de l'ours affamé, où Eyla, l'elfe tenancière, nous a accueillis à bras ouverts.

Eyla, comment vas-tu? Cela fait près d'un an que nous ne nous étions pas revues?
Pourrais-tu nous servir un bon repas, la route a été longue.
Laisse moi te présenter, Ernkaldrim, Moine novice de Trisanta, mon compagnon...de route
Au fait, tu dois connaître Xiris, la prêtresse. On m'a dit qu'elle était dans la région.
Est-ce que tu pourrais lui faire savoir que je l'attend ici ? Merci d'avance, et voici 5 PO pour le messager.
Ernkaldrim, pourrais tu, s'il te plait, te rendre à la guilde des rôdeurs et leurs demander de nous envoyer Vashj et au cercle des druides pour leur demander de prévenir Lagadek que nous l'attendons ? Merci beaucoup pour ton dévouement et ton efficacité.
Pendant ce temps je vais aller acheter quelques herbes, et quelques onguents car nous risquons d'en avoir besoin, je le crains.


Après avoir déposé une partie de mes affaires dans une chambre de l'auberge, je vais à la rencontre des herboristes afin de préparer quelques onguents de soin moyennant quelques pièces.


_________________
Tant va la cruche à la taverne qu'à la fin elle se case
Voir le profil de l'utilisateur

Maître des Donjons

avatar
Meneur de jeu
Meneur de jeu
L'Ours affamé est une ancienne tanière de lièvredin (maison de hobbit taillée dans une colline) qui était déjà une taverne avant l'invasion de
l'Est et qui avait été désertée dès 1129 par son propriétaire, retourné vivre dans l'Empire, car se sentant trop menacé par l'Ombre du Sombre Royaume.

Elle est surplombée d'un flet (habitat traditionnel elfique suspendu dans un arbre) cossu appartenant à la tenancière.

On l'aperçoit à peine, en débouchant de la route forestière, car à l'orée d'une des vastes clairières qui parsème le Bosquet Sacré. Les habitants de ce havre druidique y ont leurs habitudes, et même si les voyageurs y sont bienvenus, on a pas l'habitude d'en voir souvent.
Aussi appelé "Cercle sacré" ce sanctuaire sylvestre, patrie des Druides de l'Ancienne Colonie, a été préservé depuis l'invasion.
Plus de la moitié de sa population a fuie le chaos des troupes du Pèlerin Noir, mais depuis la victoire de ce dernier un calme relatif y est revenu.

Qharin ne tarde pas à trouver le renseignement qu'elle cherchait en questionnant un couple d'elfe sylvains venus déjeuner à la taverne avec leurs enfançons :
- " Allez chez Fangorn le druide, marchez vers le nord-est juste après le bois de sapin, sa maison est de l'autre côté du marais."

La magicienne ne tarde pas à trouver l'homme d'âge mur en pleine méditation devant sa chaumière et engage la conversation avec lui. Un pégase aux ailes décaties broute l'herbe tendre à quelques mètres dans un pré, remuant par acoups, ses oreilles chatouillées par des moustiques.

"Des herbes et des onguents pour des soins ? Quelqu'un est blessé ?
Voyons voir ce que j'ai en réserve..."

MD : Jet sous Charisme ou marchandage pour vérifier le résultat de la transaction.

Voir le profil de l'utilisateur

qharin, la magicienne

avatar
Porteur de torche
Et bien Fangorn, je vais vous prendre ces 5 onguents et ces herbes contre les poisons.
Voici de quoi vous payer, je vous dois bien... PO
Merci beaucoup Fangorn, vos savoirs et savoir-faire sauveront certainement la vie de certains de mes futurs compagnons.
A une prochaine, prenez bien soin de vous Fangorn.


Je repars à l'Ours affamé pour me reposer et méditer en attendant ceux que j'ai fait venir. J'attend dans ma chambre le retour de Ernkaldrim et l'arrivée des autres compagnons.



Dernière édition par qharin, la magicienne le Lun 24 Jan - 21:27, édité 3 fois


_________________
Tant va la cruche à la taverne qu'à la fin elle se case
Voir le profil de l'utilisateur

Maître des Donjons

avatar
Meneur de jeu
Meneur de jeu
Le membre 'qharin, la magicienne' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'd20' :


_________________
Bienvenue à la croisée des trois Pélerins !
Voir le profil de l'utilisateur

Maître des Donjons

avatar
Meneur de jeu
Meneur de jeu
hrp : 5 onguents pour 1d6 PV chacun de soins sont disponibles au prix de 13 PO chaque. Ainsi que trois fioles de retardement du poison (de 1 à 20 heures suivant la virulence de celui-ci) pour un montant de 30 PO chaque.

RP : "Mais vous ne m'avez pas dit ce qui est susceptible de faire courir un tel danger à vos "futurs compagnons" ? Pas le Cercle Sacré j'imagine ?
Vous savez, ici on vit dans une paix relative. Même les maraudeurs orcs sont interdits d
e séjour ici par leurs chefs ! C'est dire...
Et puis les habitants de ces lieux sont assez fidèles au principe qu'il est parfois préférable de se dresser contre un chêne que de se courber comme le roseau. Alors on nous laisse tranquille..."

Voir le profil de l'utilisateur

Ernkaldrim

avatar
Porteur de torche
Flashback
Suite au repas partagé avec Qharin dans la taverne de l'ours affamé. Au cours duquel nous eûmes d'ailleurs une discussion theologique et spirituelle somme toute interessante, sur l'importance d'une intense communion des ames entre les individus. Echange qui me permis tout naturellement de répandre la parole de ma déesse mais aussi de mieux faire connaissance avec ma première équipière dont l'esprit pour le moins, tordu, ne devrait plus autant m'étonner dans le voyage à venir...
Une fois le corps nourri donc, et après avoir demander à l'aimable tenancière où il me sera possible de rencontrer un interlocuteur de la guilde des rodeurs, je me retira quelques instants
au calme de ma chambre dans le but de méditer pour prendre soin de mon âme, tout comme je venais de le faire pour son support physique.

fin de flashback

Sur le chemin me menant vers un membre de la guilde des rodeurs, je ne peux que contempler la grande clarté de l'équilibre des lieux, les druides du bosquet, à qui je viens d'ailleurs de présenter ma requête de faire mander Lagadek auprès de Qharin la magicienne, ont ici fait un travail magnifique. Plus qu'un équilibre puissant entre les âmes je ressens l'harmonie de force qui me dépassent, cette "nature" ici vénérée semble pouvoir s'exprimer, comme consciente d'elle même. Étrange impression que voilà...

En arrivant près de la maison forestière que l'on m'avait indiquée, je recentre mon esprit sur la tâche qui m'incombe. Marchant jusqu'à la porte d'entrée, j'observe la maisonnette. Parmi les personnes présentes à l'intérieur, un homme ayant remarqué ma présence s'avance, l'air neutre, un rôdeur.

Salutations, je viens à vous dans l'espoir que vous puissiez faire savoir à Vashj qu'il est attendu par dame Qharin à la taverne de l'ours affamé. Vous serait il possible de l'en informer?
Oui, le plus tôt sera le mieux.
Je vous remercie pour se service.
Dites moi, en venant de par les bois je n'ai pu qu'admirer la beauté des lieux, cela doit être fort appréciable pour vous de séjourner en ces lieux? ...


Après avoir à nouveau remercier le rôdeur pour son service et son temps pris à me parler de cette forêt qu'il connait bien, je prends le chemin du retour. Arrivée à l'auberge je m'isole dans ma chambre pour pouvoir harmoniser, dans le calme intérieur d'une profonde méditation, mon âme et son enveloppe de chaire.

Voir le profil de l'utilisateur

Xiris, la féline

avatar
Porteur de torche
Flashback
Quelque part au Sud du Cercle Sacré de la forêt du Chien, je répand les préceptes ainsi que la parole de Yasto aux oreilles attentives d'une famille de bûcherons déjà fidèle à son culte. Je fus interrompue par l'arrivée d'un messager accompagné d'un prêtre de Yasto. Quittant la famille, je les invitais à venir se recueillir et à déposer quelques offrandes auprès du petit autel que j'avais déjà mis en place.
Fin du Flashback


Me rendant d'un pas vif vers l'habitation d'une petite famille d'herboriste, je fut coupée dans ma marche par l'apostrophe d'un très jeune elfe que je reconnus immédiatement. Je n'en attendais pas moins d'Eyla de m'envoyer ce messager.

Après qu'il m'eut révélé la teneur de son message, je me mis en chemin en direction de la taverne de l'Ours affamé. Il m'accompagna chemin faisant, me demandant à nouveau de lui raconter moultes histoires. Ce dont je ne me fis pas prier pour son plus grand bonheur.

Au détour d'une clairière, j'aperçus le flet d'Eyla toujours étincelant sous les rayons du soleil à qui se donne la peine de contempler la majestuosité des arbres jusqu'à leurs cimes.

Poussant la porte, j'entrais dans la fraîche taverne. Puis zigzaguant à travers les tables, je saluais Eyla et la questionnais sur la présence de Qharin, la magicienne. Eyla m'indiqua l'emplacement de la tablée de Qharin, vers laquelle je me dirigeais alors.

Voir le profil de l'utilisateur

qharin, la magicienne

avatar
Porteur de torche
Alors que je partage un bon repas avec Ernkaldrim, nous nous arrêtons car une belle jeune demi-elfe semble se diriger vers notre tablée et regarder dans notre direction.

Vous devez être Xiris, je suis ravie de faire votre connaissance. Et bien je vous en prie, vous partagerez bien notre repas. Eyla peux-tu nous faire servir un peu plus de ces mets succulents. Profitez bien de ce repas, je vous l’offre.
Permettez moi de me présenter en quelques mots.

Je suis qharin, la magicienne, enchanteresse spécialisée dans la transmutation. J’ai également des pouvoirs psionniques.
Je suis une aventurière de soutien et les milieux forestiers et naturels sont mes environnements de prédilection. L’étude et la logique me servent à résoudre les conflits. Le perfectionnement est ma voie et mon efficacité est au service de mes compagnons.
Je vénère Dame Nature et j’ai beaucoup de respect pour les cultes naturels. Ma faiblesse au contact me rend vulnérable mais la liste de mes subterfuges contre les dangers est longue et la puissance apportée à la communauté compense largement cette faiblesse.

Ce pseudo-dragon est mon familier. Il s’appelle Rhùn. (pseudo-dragon : petit dragon rouge de 50 cm)

Je vous présente aussi Ernkaldrim, mon compagnon Wink ...de route.
Je lui laisse le plaisir de se présenter plus amplement.


_________________
Tant va la cruche à la taverne qu'à la fin elle se case
Voir le profil de l'utilisateur

Ernkaldrim

avatar
Porteur de torche
Merci, dame Qharin.

Enchanté Xiris, quant à moi je suis moine au service de Trisanta. Novice au sein de mon ordre j'observe et propage les principes de ma déesse. Pour faire simple je dirais que je milite activement pour le respect du principe fondamental qu'est l'égalité des âmes.
Et si j'apporte un intérêt tout particulier au soin de l'âme, ce n'est pas pour autant que je néglige le corps. Cet extraordinaire support physique de notre "moi" lumineux mérite lui aussi un entretient rigoureux et un developpement poussé de ses capacités. Pour ne pas pas cloisonner l'âme dans une entrave charnelle, mais bien au contraire de pouvoir la laisser s'exprimer à sa guise dans le monde matériel.
En tant que tel, j'ai fais de mon corps l'outil de mes convictions, l'arme de mes combats. Je possède également une certaine, disons... dextérité naturelle avec les mains.


[Silence intrigué: sourcil levé, dubitatif côté Xiris, sourire en coin est yeux pétillants côté Qharin...]

Bon, hé bien sur ce, bon appétit mesdames! Je ne saurais faire attendre d'avantage ce succulent repas...

Je me plonge alors avidement dans l'étude du délicieux contenu de mon assiette, laissant les dames continuer leur discussion et dans l'espoir de voir arriver notre deuxième invité.

Voir le profil de l'utilisateur

Maître des Donjons

avatar
Meneur de jeu
Meneur de jeu
Nous sommes maintenant en tout début d'après-midi.
Parmi les clients de la Taverne, peu bruyants, on peut constater la présence d'un druide assis devant le comptoir. Il discute avec Eyla d'un ton vif et chaleureux. Ils semblent se connaître. Un satyre (humanoïde cornu dont les jambes sont de pattes de bouc) est attablé près d'une fenêtre et sirote une chope de bière au miel. Un elfe, vétu d'une armure de cuir et portant à la ceinture une très belle épée longue déjeune près de l'âtre, en rajoutant de temps en temps une bûche sous la marmite qui y dispense de délicates effluves épicées (hrp : les pjs elfes ou semi peuvent me questionner mp pour mieux identifier son origine elfique). Le couple d'elfes et leurs enfançons sont repartis car Eyla n'avait plus de chambres à leur proposer (celles-ci comportent des lits doubles et sont au nombre de 3, sur des flets dans le périmètre de la clairière). Ils venaient de Fort Guido au sud-est et voyagent vers la passe d'Angorlanath, au nord-ouest, pour rejoindre Yala à l'Est de la Province d'Idangarld, où ils ont de la famille et souhaitent s'installer, ne s'accommodant pas au changement de gouvernement dans l'ex-Colonie.

Le satyre jette un regard curieux vers les carreaux colorés de la fenêtre :

- "Tiens ! Il neige."

HRP : essayez d'harmoniser vos conventions d'écriture :
- tiret à chaque changement de personnage et ouverture/fermeture de guillemets pour les dialogues que vous pouvez mettre éventuellement en couleur pour mieux distinguer les personnages ou le reste du texte.
- italique pour les pensées non exprimées, ou les appartés du rp.
- normal pour les descriptions générales et les commentaires hrp.

Voir le profil de l'utilisateur

qharin, la magicienne

avatar
Porteur de torche
Reposant ses couverts sur la table, et regardant vers la fenêtre,
- "Ah, la neige. Cela me rappelle toujours le regretté Père Nolen. Cet érudit qui préparait d'excellentes friandises et qui en offrait toujours aux enfants aux premières neiges. Mais dites-moi Xiris, pourquoi votre nom est-il si connu dans ces contrées, cela attire ma curiosité ?"

Puis se tournant vers le comptoir,
- "Au fait, Eyla, les elfes de Fort Guido sont repartis par manque de chambres ? Si c'est le cas, fais les rattraper et offre leur ma chambre. Je trouverais bien où loger.
Si d'autres personnes ne trouvent pas de chambre, j'userais de ma magie et je leur permettrais de se réchauffer et de se reposer pendant quelques heures au chaud.
Préviens-moi si cela doit arriver que je me prépare."


Murmurant à Ernkaldrim,
- "J'espère prochainement admirer les fruits de votre développement corporel et la qualité de votre âme mais pour le moment, préparez-vous et essayez de survivre face à l'hostilité de notre environnement." Wink


_________________
Tant va la cruche à la taverne qu'à la fin elle se case
Voir le profil de l'utilisateur

Lagadek

avatar
Porteur de torche
La porte de la taverne de l'Ours s'ouvrit avec un chuintement caractéristique de son age avancé. Apparait un jeune demi-elfe de bonne carrure. La neige recouvre encore sa cape de voyage lorsqu'il l'enlève délicatement. Il scrute la sale un instant puis se tourne vers la tenancière, répondant au nom d'Eyla.

- "Bonjour, je souhaiterais parler à Qharin, dit la magicienne. Pouvez vous m'annoncer à elle où me dire où l'attendre."

Eyla dévisage Lagadek un moment puis :

- "Très certainement. Vous voyez la superbe jeune femme légèrement vêtu? C'est elle."

Alors Lagadek s'avance vers la table indiquée, ne manquant pas de remarquer l'étrangeté de l'assemblé ici présente. Un humain qui ressemble fortement à un moine, une humaine, magicienne si on se fit à sa tenu et son regard intelligent, et une demi-elfe, d'allure très"féline"...

Voir le profil de l'utilisateur

Xiris, la féline

avatar
Porteur de torche
Je m'assied à la table tout en répondant à qharin :

- "Merci de me faire partager ce repas à l'odeur si alléchante. Pour répondre à votre question, Yasto m'est apparu après que j'eus sauvé un lynx des griffes de gobelins. J'ai donc suivi sa voie et son culte à partir de cet instant en me rendant dans un de ces lointains temples afin d'y apprendre ces préceptes. Quand je revins parmi les miens, nombreux sont ceux qui ont pu constater le changement qui s'est effectué en moi. J'ai depuis mis en place un petit autel en l'honneur de Yasto afin que tous dans la forêt du Chien puisse s'y recueillir."

Entendant un bruit de pas dans mon dos, je me retourna.

Voir le profil de l'utilisateur

Lagadek

avatar
Porteur de torche
À son approche plutôt discrète, Lagadek vit la demie-elfe se retourner. Puis la conversation à la table s'arrêta aussitôt. Toutes les personnes attablées le scrutaient. Après une grande respiration, Lagadek dit d'un ton calme :

" Bonjour, je suis Lagadek. J'ai été envoyé vous retrouver, Dame Qharin. Vous m'attendiez peut-être? "

Qharin acquiesça, puis fit signe à Lagadek de s'assoir.

" Mon oncle m'a chargé de vous aider à exécuter son testament, vous pouvez compter sur moi. "

Puis s'adressant à toute la table :

Bonjour à tous, je suis honoré de vous rencontrer en cet endroit que je connais bien. J'ai en effet grandis dans la Forêt du Chien qui fut jadis un endroit très paisible. Aujourd'hui l'ombre grandit sur la forêt, et si on ne fait rien cette forêt ne sera bientôt plus que l'ombre de ce qu'elle était.

Lagadek se tourne vers Qharin :

" Maitresse Qharin, je vous laisse le soin d'expliquer les détails de notre mission "

Voir le profil de l'utilisateur

qharin, la magicienne

avatar
Porteur de torche
S'adressant à sa tablée,
- "Bonjour Lagadek, c'est une joie de découvrir qu'il y a encore des charmantes personnes qui se risquent à la voie druidique. Maintenant que vous êtes tous les deux présents nous allons pouvoir discuter de notre futur commun. Je crois que vous avez d'ailleurs mal interprété la lettre de votre oncle, cher Lagadek.
Si je suis ici en ces temps troublés, ce n'est pas pour réclamer votre aide pour exécuter le testament de votre oncle mais bien pour vous aider à l'exécuter.
Ma mission est claire, faire en sorte que vous accomplissiez la volonté de votre oncle et que vous soyez toujours vivants par la suite, un point c'est tout.
Ernkaldrim m'aidera à vous protéger et veillera sur vous. Pour le moment je ne connais aucun d'entre vous, je vous donne ma confiance mais n'oubliez pas que je ne vous protège pour le moment que par la volonté de votre oncle (pensée: et un peu d'or). Si vous cherchez volontairement la mort, je ne pourrais rien pour vous.
Et puis arrêtez avec ses Dame Qharin et Maîtresse Qharin, je suis plus jeune que vous. Appelez moi qharin comme tous mes compagnons...de route."
Puis d'un ton bien plus sérieux,
- "Si vous voulez bien nous parlez un peu plus de la volonté de votre Oncle, cela nous aiderait à préparer nos protections et à établir quelques positions stratégiques. Hein, pardon tu disais Ernkaldrim que je m'y connaissais en positions stratégiques. Oui, effectivement, j'aime à élaborer et à prévoir mes approches afin de tirer le maximum de chacun d'entre nous."


_________________
Tant va la cruche à la taverne qu'à la fin elle se case
Voir le profil de l'utilisateur

Lagadek

avatar
Porteur de torche
" Très bien Da.. euh Qharin, je vais vous éclairer sur ce que je sais"

Lagadek jette un regard dans la taverne puis :

" J'ai donc reçu une missive de mon oncle, vénérable du Clan Lumdoryorn, son testament en vérité. Notre but sera de retrouver l'ancien flet de mes ancêtres, afin de récupérer l'héritage qui y repose. Mon oncle a confié 500 PO pour chacun à Tom Bombast, un nain sans barbe qui se trouve dans les dernières demeures au nord du bourg de Chèvrepieds. Nous irons donc là-bas en premier. Ensuite Qharin, il me semble que mon oncle vous a indiqué l'emplacement de ce flet, vous pourrez ainsi nous y conduire. "



Dernière édition par Maître des Donjons le Sam 12 Fév - 20:05, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur

Runa

avatar
Porteur de torche
Pas tres loin de la, au meme moment....

Assise en équilibre sur deux pieds de la chaise en bois, Runa lu et relu la lettre de l’oncle Elwing des dizaines de fois, glissant ses doigts le long de son écriture fine et régulière comme pour en palper l’essence. Un sentiment de tristesse l’envahit soudain.

« Qui c’est celui-là d’abord ? Je n’ai jamais entendu parler de lui… » Pensa-t-elle avec un gout un peu amer dans le fond de la gorge.

La chose qui l’intéressait le plus était celle de la goute de sang. Depuis longtemps elle se posait des questions sur son héritage elfique. Mais les elfes n’étaient pas communs dans les régions ou elle avait été emmenée et pour tirer des renseignements du parrain, on pouvait toujours rêver…

Elle prit finalement le parchemin et le posa à plat, face sur la table. Elle sortit sa dague et la planta juste a cote du papier dans la table de chêne en bois, au grand désarroi de son père qui la menaçait a moitie de son sourcil relevé.

Mais avant toute chose, elle jeta un regard attentif aux alentours pour être sure qu’aucune personne ou créature inconnue n’y rodait.

La curiosité l’emportant finalement sur son sentiment d’insécurité, Runa laissa une goute de son sang tomber sur le parchemin qui révéla tous ses secrets. Emerveillée, elle regardait de façon avide la magie qui opérait. Elle examina ce qu’il y avait d’inscrit.

« Il faut donc trouver Qharin ainsi que les autres, puis aller chercher la tapisserie au flet avant toute chose… » Pensa la jeune femme intriguée en soupirant.

Elle rangea le parchemin qu’elle avait bien mémorisé dans un endroit secret qu’elle seule connaissait. Puis elle prépara quelques affaires pour le voyage qui s’annonçait.

Elle revint près de son père et posa sa main sur son bras. Il lui sourit tendrement.

-« Mange un peu de soupe avec moi avant de partir. » Lui dit-il en souriant.

Voir le profil de l'utilisateur

19 Le regard du moine le Lun 14 Fév - 6:31

Ernkaldrim

avatar
Porteur de torche
- "Soit, notre itinéraire semble donc, dans un premier temps, tout tracé. Mais je souhaiterais avant toute chose, revenir sur ce que disais Qharin. Mon rôle est ici, comme le sien d'ailleurs, de veiller sur vous. Car si vous venez de nous éclairer sur la direction à suivre, il est fort à parier que pareille compagnie que la notre ne passera pas inaperçue...
Je ne parle pas que de la tenue vestimentaire de notre Dame magicienne, mais bien de l'aspect hétéroclite de notre groupe qui ne peut, je le crains, qu'attirer les regards indiscrets. Et par ces temps troublés... Enfin je ne vous apprends rien!"

Petit moment de silence, regard vide en direction des plats présents sur la table, puis il reprend finalement en s'adressant aux semi-elfes, le regard plus grave, ayant prit d'avantage conscience de sa tache.

- "Il me revient donc, aux vues de l'enseignement que j'ai suivi dans ce but jusqu'à aujourd'hui, d'organiser, de préparer au mieux notre groupe pour les confrontations à venir. Et ce bien que je ne vous connaisse pas encore. Il va donc falloir que chacun me fasse rapidement part de ses aptitudes au combat ainsi que des armes et armures qu'il utilise.
De plus si vous avez des idées, des suggestions ou besoin d'équipement qui pourrait être utile à vous ou au groupe n'hésitez pas. Toutes les idées constructives sont bien venues.
Je m'occuperai de l'intendance relative au combat avant que nous ne prenions la route.
De plus, notez bien que je ne prends pas pour autant une place de "chef", ce qui serait d'ailleurs contraire à tout les principes auxquels je crois. Je cherche simplement à remplir au mieux la mission qui m'a été confiée en fonction de mes capacités."

Puis à Qharin


- "Quant à vous madame, vous êtes seule maîtresse de votre savoir et seule à appréhender vos capacités. Ainsi je ne vous ferai pas l’affront de prétendre pouvoir vous conseiller en matière de magie et vous fait pleine confiance quant à la gestion de celle-ci lors des combats qui ne manqueront pas de se présenter à nous."


A la fin de son discours, le visage du moine semblait plus serein. Tout en parlant il avait appréhendé l'ampleur de son travail et du même temps accepté celui-ci en son âme et conscience. Sa paix intérieure bien que perturbée, ne l'avait pas quittée. Il était jeune, conscient de cette faiblesse que peut être le manque d'expérience. Mais surtout il se savait prêt, prêt à agir, prêt à assumer son rôle, prêt à vivre cette aventure et à apprendre. Apprendre... Il repensa à une phrase de son mentor:
"Apprends comme si tu devais vivre pour toujours et vis comme si tu devais mourir ce soir"...
Apprendre, Vivre et Mourir, quel beau programme! Il était prêt.



Dernière édition par Maître des Donjons le Mar 15 Fév - 4:11, édité 1 fois (Raison : modifs à la demande du joueur)

Voir le profil de l'utilisateur

Runa

avatar
Porteur de torche
La porte s’ouvrit et une ondé de flocons de neige s’immisça dans l’auberge, créant un léger tumulte alors que des formes géométriques se dessinaient dans l’air. Ce ne fut qu’après quelques instants que l’on put remarquer, si on y prêtait garde, la figure encapuchonnée qui se tenait près du comptoir.

D’un geste souple et habile, les mains fines de l’étrangère firent tomber sa capuche, révélant aux yeux de tous des vagues de boucles de couleur châtain. L’aubergiste fit signe vers Qharin. La jeune femme s’approcha sans bruit, un peu comme si elle glissait dans l’air.

Sa peau matte témoignait d’une vie passée à l’extérieur, dans un endroit ensoleillé. Deux grands yeux bleus se posèrent sur chacun des membres du groupe reflétant un regard intense et profond, remplit de curiosité. Un sourire adoucissait le visage fin de la demi-elfe.

Elle fit finalement face à Qharin.

-« Bonjour, je suis Runa. L’oncle Elwing nous a réunis… ? »


Voir le profil de l'utilisateur

qharin, la magicienne

avatar
Porteur de torche
- "Enchantée de faire votre connaissance Runa.
Bien, il est temps de se préparer. Je vais donc résumer pour tout le monde ce qui va se passer.
Nous allons pénétrer le flet où repose l'héritage de vos ancêtres. Il n'a pas été ouvert depuis longtemps et des protections ont du être mises afin d'empêcher le premier venu de piller ces trésors. Vous devez retrouver une toile que vous remettrez à Tom Bombast et qui vous donnera 500PO chacun pour avoir accompli les dernières volontés de votre Oncle. Je suis son executrice testamentaire. J'ai été engagé pour veiller sur vos vies et sur la réussite de votre mission.
Je vais maintenant faire un rapide tour de table, afin que tout le monde se connaissent.
Dites moi à un moment si je me trompe.
Je vais commencer par vous mesdames.
Xiris, la féline, prêtresse de Yasto, le dieu animal, armure intermédiaire, combattante et soigneur divin
Runa, roublarde demi-elfe, armure intermédiaire, combattante et débrouillarde
Ensuite messieurs
Lagadek, druide demi-elfe, armure intermédiaire, combattant et mage divin
Ernkaldrim, moine humain, pas d'armure, combattant instinctif et débrouillard
Et pour terminer
moi, qharin, mage et psionnique humaine du 7ème cercle, spécialiste de la transmutation, pas d'armure, pas d'arme, mage profane spécialiste du combat, et soigneur alchimiste

Comme vient de le dire mon compagnon Ernkaldrim, qui veillera aussi sur vous, dites nous ce dont vous avez besoin ou envie, ainsi que ce que vous pensez utile pour la survie et le confort du groupe.

Ah, j'oubliais, si vous voyez un petit dragon rouge près de vous à un moment, il s'agit de Rhùn, mon familier, il ne vous fera aucun mal, il peut transmettre sa protection naturelle contre la magie, donc s'il vous touche à un moment, c'est pour votre bien.

Bien, maintenant je vous écoute, confirmez ma description et dites moi ce que vous voulez."



Dernière édition par Maître des Donjons le Lun 14 Fév - 21:19, édité 1 fois (Raison : modif d'une expression HRP en RP)


_________________
Tant va la cruche à la taverne qu'à la fin elle se case
Voir le profil de l'utilisateur

Ernkaldrim

avatar
Porteur de torche
- "Oui, cela semble résumer convenablement ce qui me concerne. J'ajouterai juste pour les nouveaux arrivants que je sers la déesse rousse, Trisanta.
En ce qui concerne les équipements, sur l'instant rien ne me viens, mais dès la fin du repas je vais rapidement fouiller dans mon sacs pour voir ce qui pourrait faire défaut...
Et avec cette neige, une épaisseur de plus ne sera pas de trop car même si la force de l'âme peut contrer la douleur et le froid... Il est parfois des peines évitables à moindre coup."

Voir le profil de l'utilisateur

Runa

avatar
Porteur de torche
Ses grands yeux bleus taquins se mirent à briller et un sourire joyeux égaya le visage de Runa.

-« Roublarde, roublarde… C’est un bien grand mot… Disons que je suis plutôt dans le rééquilibre des choses… »

Pendant un très court instant, son regard s’était baissé et le ton de sa voix avait diminué, comme si elle était un peu gênée de cet aveu. Mais son sourire était vite revenu.

-« Sinon, Je ne veux pas dire mais nous ne nous connaissons pas du tout. Je crois que nous devrions pratiquer le combat ensemble pour savoir a quoi on peut s’en tenir les uns des autres.
Attendre le dernier moment pour découvrir que nous ne savons pas travailler à l’unisson pourrait être fatal. Qu’en pensez-vous ?»

Son visage se tourna vers celui de son cousin et de sa cousine. Les avait-elle déjà rencontrés ? Elle était partie depuis si longtemps, elle ne se rappelait de rien… ou de pas grand-chose.

Pensive, elle se laissa retomber en arrière contre le dossier de sa chaise. Un frisson la parcourût.

-« Aubergiste ! Amenez-moi un cidre chaud s’ il vous plait. » Demanda-t-elle alors qu’il passait à coté. « Quelqu’un veut quelque chose d’autre ? »



Voir le profil de l'utilisateur

qharin, la magicienne

avatar
Porteur de torche
- "Nous sommes tous ici pour l'équilibre des choses: faune, flore, âme, or...Vous pouvez être fière d'être roublarde.
En ce qui concerne l'entrainement, il n'en est pas question, j'ai des affaires urgentes à regler une fois que nous aurons terminé la mission.
Vous êtes tous novices, on peut donc dire qu'au combat nous sommes tous égaux.
Vous avez tous les trois des armes courtes, Ernkaldrim peut se battre à la lance de fantassin.
Personne ne porte d'armure lourde, donc Ernkaldrim avec sa lance est le plus à même de recevoir les charges des assaillants.
Ensuite étant donné la faiblesse de notre équipe, il faudra privilégier la défense à tout prix et tous s'acharner sur les mêmes cibles. La plupart de mes sortilèges de soutien sont efficaces dans un rayon de 3 mètres. L'ordre de marche est ainsi facile à définir.
Je propose que Ernkaldrim ouvre la marche, suivi de Runa, moi et Lagadek, et Xiris ferme la marche.
Ainsi Xiris tu pourras soigner tes cousins si nécessaire."
En dessinant sur sa tablette en cire:

Ernkaldrim
Runa qharin Lagadek
Xiris

Puis s'adressant aux demi-elfes:
- "Et surtout, vous trois, n'allez pas chercher les ennuis. Si vous voyez qu'Ernkaldrim est en difficulté, vous pouvez l'aider, mais si ça met vos vies en danger, abstenez vous. Sachez que je le protégerais, que sa vie n'a pas de valeur pour moi. Les vôtres en revanche, pour l'instant, ont surtout une valeur sonnante et trébuchante.
Je préfère qu'il n'y ait pas de malentendu. Je serais ravie de mieux vous connaitre et de peut-être faire vraiment équipe avec vous si vos talents et vos âmes sont à la hauteur. Pour l'instant je ne peux en juger, mais vous aurez l'occasion de faire vos preuves."
Puis souriante à nouveau:
- "Je prendrais bien une infusion, bien chaude, avec du miel."


_________________
Tant va la cruche à la taverne qu'à la fin elle se case
Voir le profil de l'utilisateur

Maître des Donjons

avatar
Meneur de jeu
Meneur de jeu
HRP : l'idée de vous mesurer entre vous pour évaluer votre force de frappe peut-être concrétisée en jeu (gameplay) en vous battant du plat de l'arme, sans porter les coups : les combats auraient lieu par jets de dés entre vous, mais les dégats seraient fictifs. A vous de voir...

RP :

La neige tombe maintenant abondamment. Le satyre mets des moufles et un cache-nez et fini par rejoindre sa demeure, saluant l'ensemble de l'assistance avant de partir. Seuls restent le jeune druide et la tenancière qui discutent, accoudés au comptoir.



Dernière édition par Maître des Donjons le Mer 16 Fév - 17:39, édité 1 fois (Raison : orthogaphe)

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum