Au Coeur de la Colonie

Adaptation forum d'un univers mediéval fantastique utilisant les règles AD&D1


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[L'Héritage - 1136 2nd mois] L'Oncle Elwing

Aller à la page : Précédent  1, 2

Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

qharin, la magicienne

avatar
Porteur de torche
HRP:
On va quand même pas se taper dessus pour savoir qui est le plus fort ??
Le seul combattant pur, c'est le moine, ensuite les trois demi-elfes sont des semi-combattants de "force" équivalente et moi je suis non combattante, ça devrait nous suffir non ?? Je rappelle qu'à D&D on a conscience des classes et des niveaux.

RP:

- "Bon courage pour rentrer chez vous. Protégez-vous bien de la neige!"
Puis s'adressant à Rhùn en runique (oui ça fait redondant):
- "Fegan delanor ortalon bran".


_________________
Tant va la cruche à la taverne qu'à la fin elle se case
Voir le profil de l'utilisateur

Runa

avatar
Porteur de torche
« Notre vie n’a qu’une valeur sonnante et trébuchante…. ? La vie de son compagnon n’a pas de valeur pour elle… ? Mais dans quoi ai-je atterri... ? »

Le sourire de Runa restait impassible. Et bien qu’elle décida qu’elle ne pourrait pas faire confiance à la magicienne, pas plus d’ailleurs qu’au moine qui l’accompagnait, rien ne montra les soupçons qui commençaient a germiner dans son cœur.

-« C’est juste que, étant novice, ca m’aurait rassurée de savoir a quoi je peux m’en tenir et ce dont nous sommes capable ensemble, non seulement notre force, mais aussi notre caractère. Il me semble que le moine serait une cible parfaite… Bref, tu as demandé ce dont nous pensions avoir besoin, je te le dis, et ce n'est que mon humble avis, c’est tout. Maintenant, si vous voulez tous partir a l’aveuglette, allons-y…Nous verrons bien! »

L’aubergiste apporta les boissons et elle passa la tisane à la magicienne, son sourire imperceptiblement gelé en place. Elle prit enfin son cidre chaud et en bu une grande gorgée.

-« Aaaahhhhhhhh ! » Soupira-t-elle de plaisir. « Enfin du cidre chaud qui en vaut le détour ! » S’exclama-t-elle assez fort pour que l’aubergiste l’entende.


Voir le profil de l'utilisateur

Ernkaldrim

avatar
Porteur de torche
Ne voulant pas paraître aussi rigide que Qharin aux yeux de la charmante (pensa t-il) nouvelle venue et ne souhaitant pas non plus se laisser trop concidérer comme un objet, seul outil de la magicienne, Ernkaldrim tenta d'adoucir ses derniers propos... amers, bien que tout à fait justifiés.

-"Vous savez Runa, n'en prenez pas ombrage mais ce que dit Qharin est exact, même si elle aurait pu se montrer moins directe, en tout cas, elle est franche."

Coup d'oeil vers la magicienne

-"Nous ne nous connaissons pas, même Qharin et moi avons juste voyagé jusqu'ici en toute courtoisie. Rien ne nous lie d'autre que des intérêts communs pour deux buts distincts.
Il en va de même vis à vis de vous 3, pour elle à l'heure actuelle, vous représentez surtout un moyen de gagner de l'argent, elle n'est pas là par amitié, mais bien par contrat.
Pour moi, votre survie fait partie de mon accord avec elle, si d'aventure nous perdions un de vous, c'est notre accord qui tomberait à l'eau.
Mais rien n'empêche que nous tissions des liens, le monde est ainsi fait, la vie et la mort sont monnaie courante en nos temps troublés et nous sommes tous égaux devant-elles... L'attachement trop rapide à la vie d'un inconnu peut être la preuve d'un noble coeur, mais également une source de complications inutiles."

Courte pause avant de reprendre pour conclure

-"Laissons donc le fil de nos aventures créer, le plus naturellement du monde, ce qu'il a à créer. Mais je puis vous assurez que j'aurai un réel plaisir à vous connaitre d'avantage."

Grand sourire sincère, et quelque peu pétillant, en direction de Runa.
Puis s'adressant aux 3 semi-elfes


-"Par contre, peut-être désirez-vous, vous qui êtes liés par le sang, prendre quelques instants avant notre départ pour, pour parler entre vous de ce qui vous uni..."

à tous, puis à la tenancière au comptoir

-"Ah, et vous m'avez donné grand soif! Je prendrais bien une bière Eyla!"

Voir le profil de l'utilisateur

qharin, la magicienne

avatar
Porteur de torche
HRP: Merci de ne pas déformer ce que je dis: vos vies "ont surtout une valeur sonnante et trébuchante" et pas "Notre vie n’a qu’une valeur sonnante et trébuchante", la nuance est très très importante.

Se tournant vers Runa, elle prit sa tisane et la posa sur sa table pour qu'elle refroidisse un petit peu,
- "Je ne suis pas venu ici que pour l'argent du contrat Ernkaldrim. Si vous pensez que j'ai accepté de faire tout ce chemin pour de l'or. Je croyais que tu avais compris Ernkaldrim mais une fois de plus, je me suis trompé sur toi.
Si je vous ai blessé par mes propos, veuillez m'en excuser, mais la résistance de la colonie nécessite de ne pas donner sa confiance pour aussi peu.
Un traitre a toujours été un ami.

Si vous n'avez besoin d'aucun matériel, je vous propose de nous préparer tranquillement et d'aller nous reposer, afin d'être prêt à partir demain matin. J'espère que vous avez où loger car il n'y a plus aucune chambre de disponible ici.
Si vous ne trouvez rien, je pense que vous saurez à qui vous adressez pour résoudre vos problèmes."

Puis chuchotant à Ernkaldrim, dans une langue inconnue:
- "Jed garo le mof nedrin cesdi fjit vab norp qerap"


_________________
Tant va la cruche à la taverne qu'à la fin elle se case
Voir le profil de l'utilisateur

Runa

avatar
Porteur de torche
Runa avait écouté Qharin mais son attention était quelque peu restée sur le moine. Décidément, le plus il parlait, le plus elle était curieuse d’en savoir plus. Il avait raison, seul le futur nous révèlerait ce qui arriverait.

Alors que le moine prenait sa bière en main, la roublarde colla son verre de cidre contre le sien et fit une pause, son regard solennel, droit dans le sien.

-« A la tienne, et au destin qui nous attend ! »

Elle se retourna ensuite vers Qharin et toucha la tasse de la magicienne avec son verre, plongeant son regard sincère dans le sien.

-« A la tienne Qharin ! »

Puis elle se tourna vers les cousins.

-« A la votre cousins ! »

Satisfaite, elle fini son verre et en redemanda un autre.


Voir le profil de l'utilisateur

31 départ le Dim 27 Fév - 7:49

Maître des Donjons

avatar
Meneur de jeu
Meneur de jeu


Le lendemain, chacun était prêt, et c'est de l'auberge que les 3 demi-elfes, la magicienne et le moine se mirent en route pour une petite clairière pas très loin dans la forêt. L'aurore pointait à peine, mais il était plus prudent de partir à ce moment où les premières lueurs du jours chassaient les dernières ombres de la nuit.



L'arbre se trouvait là, au sommet d'une pante, bordée par un sentier et de quelques buissons.
Il n'avait rien de différent des autres arbres environnants, sinon que c'était encore un jeune arbre, mais pourtant le plus grand à une bonne centaine de pas à la ronde.



Étonnant quand on savait que le clan Lumdoryorm pouvait s'enorgueillir d'avoir ici un flet familial depuis au moins quelques centaines d'années.

Le groupe l'entour a rapidement, curieux d'en percer le secret.

La magicienne hôta lentement ses gants et tendit les mains à ses compagnons.

Quand le cercle fut formé autour du tronc, elle prononça les paroles magiques que l'Oncle Elwing lui avait transmise et qui servaient de clé.

Une raie de lumière se dessina verticalement sur l'écorce en s'élargissant, jusqu'à formait un portail dans lequel on distinguait que l'espace sur lequel il donnait était plus vaste que ce que pouvait contenir le tronc.

Ne connaissant pas la durée d'ouverture du portail magique ils décidèrent d'entrer quand la taille de celui-ci se stabilisa au niveau de sa forme et du flux de magie qui le parcourait. Non sans avoir cherche d'abord à comprendre son fonctionnement.

Aucun son ne parvenait de l'autre côté du portail ni aucune image : il fallait le traverser pour savoir ce qu'il y avait derrière.

Y plonger simplement la tête pour y regarder ne suffisait pas : on se retrouvait aspirer dans un flux de lumière et de formes circulaires concentriques allant vers une encoche sombre de la même forme que l'entrée du portail sur le tronc.



Premier constat : l'obscurité complète vous accueille.

hrp : vous arrivez par la droite qui donne sur la paroi sur laquelle le portail apparait à chaque fois que quelqu'un le traverse.

Dès que Qharin s'en aperçoit elle prononce une parole magique qui illumine aussitôt les lieux, laissant apparaitre des parois rocheuses et un sol de pierre.

hrp : 1 carré = 3 m, si on considère que le haut de l'image est le nord...

On distingue les voûtes d'une grotte haute d'environ 3 metres, et deux issues, l'une donnant sur l'Est l'autre vers le Sud.

Un tas (hrp : là où c'est noté 71) de détritus, d'objets et de mobilier brisés remplit une grande partie du sol de la salle. La plupart sont en bois, on distingue nettement un fauteuil, les restes d'une table, quelques pots en terre, le tout en partie calciné et reposant sur les restes d'un feu : on a brûlé là de grandes quantités de matière. Plusieurs centimètres de couche de suie en témoigne. On ne distingue pas de cheminée dans le plafond, et pourtant les parois irrégulières qui vous entourent ne portes pas de traces de suie ni de calcination.

Que faites-vous ?

hrp : reprendre l'image de la salle en l'agrandissant et en plaçant vos personnages par une initiale serait bien, avant de décrire vos actions.



Voir le profil de l'utilisateur

Runa

avatar
Porteur de torche

HRP/Je n’arrivais pas a mettre de lettre alors j’ai mis un point bleu.

La tête me tournait mais je reprenais vite mes esprits. Ca me rappelait un peu les voltiges d’un trapéziste.

Je regardais la grotte, essayant de reconnaitre quelque chose. Puis tout a coup, je me rappelais les mots de l’oncle Elwing, « …autour du bassin circulaire ou Elga le naga gardien a été convoque… Elga le naga… le naga… »

Je m’accroupis soudain, les bras écartés vers mes compagnons pour les avertir d’un danger. Mon souffle était court et mes yeux s’écarquillaient alors que je chuchotai entre les dents:

-« Un naga !… Ca doit être la salle d’Elga le naga ! »

J’avais le sentiment qu’il ne fallait absolument pas rester planté la, il fallait se déplacer très silencieusement et tres rapidement pour ne pas déranger Elga. Je me rappelais que nous devions aller au village qui devrait être au sud, si ma mémoire était bonne. D’instinct, je me dissimulais contre la paroi sud, essayant de ne faire qu’un avec le mur. Dos a la roche pour ne pas perdre de vue tout mouvement qui pourrait se manifester vers le centre de la cave, mes mains glissaient contre son humidé, je cherchais quelquechose mais je ne savais pas quoi.

« Pourquoi l’oncle ne nous en avait-il pas dit plus a propos d’Elga ? Elga allait-il nous dévorer ? Le gardien était-il ami ou ennemi ? » Même si j’avais peur de rencontrer ce dit gardien, ma curiosité commencait a prendre le dessus et je me pris a essayer de discerner Elga au milieu du monticule de bois au centre de la pièce.

-« Vous croyez qu’Elga va nous reconnaître… ? » Dis-je en chuchotant, le ton de voix finalement plus curieux qu’effaré…

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum